Madagh : La zaouia mère

Madagh : La zaouia mère

Dans les plaines de Triffa, à une quinzaine de kilomètres au nord de Berkane, se niche un village appelé Madagh. En venant d’Ahfir, avant d’arriver au village, se dresse majestueusement un bâtiment surplombant une luxuriante vallée, celle de la Moulouya. C’est la zawiyya mère de la tariqa al Qâdiriyya al-Boudchichiyya, mieux connue sous le nom de zawiyyat Madagh. . De là, le regard du promeneur se pose à l’est sur la frontière algérienne, plonge au nord dans la Méditerranée et se laisse flotter, vers l’ouest, sur les eaux du fleuve Moulouya. Au sud, par-delà la ville de Berkane, on aperçoit le djebel (montagne) des Béni Snassen, dominé par le Ras Foughal (140m). De l’autre côté des Béni Snassen, la plaine des Angad où s’étend Oujda, capitale du Maroc oriental. (Le Renouveau).      ...

Lire
Retour