La science

La science (`ilm) à laquelle réfère Sidi Hamza comporte la sûnna, le hadîth et les hikam de Ibn `Ata’ Allah. La science dont il est question ici porte donc d’une part sur la connaissance de la Loi religieuse, à travers la sûnna et le hadîth, et d’autre part, sur la maîtrise des principes du soufisme à travers les sapiences de Ibn `Ata’ Allah. Cette science a pour but de parfaire la connaissance religieuse du faqir:

« Apprenez par coeur le Coran et les ahadîth (plu. de hadîth). Pour les ahadîth, si vous en apprenez un par jour à partir du recueil de Nawâwi, vous le finirez en quarante jours. » (Sidi Hamza)

Les trois domaines suggérés (sûnna, hadîth, hikam) par le shaykh ont pour but de parfaire la formation générale du faqir. La connaissance de la sûnna a pour but de parfaire le comportement, celle du fiqh (jurisprudence) concerne la pratique religieuse alors que la lecture des sapiences éclaire le faqir sur les subtilités de la voie soufie. Ce type de connaissance livresque a aussi pour but de créer un équilibre avec l’acquis de la connaissance mystique. La première étant extérieure et la seconde intérieure, le souci du shaykh est que le faqir arrive à maintenir un équilibre entre les deux. D’ailleurs, il dit souvent à ce propos:

« Notre voie est une voie du milieu (i`tidâl). » (Sidi Hamza)

RETOUR